Bienvenue sur le site officiel de

ASPBlogoposcmjn

l'Association Suisse de Pocket Bike


Flyer-Lignieres-2018
Lignières / 25-26 août 2018

Les horaires sont en ligne.

(20.08.18)


Chessel / 15 et 16 septembre 2018

PAS DE PIT-BIKE A CHESSEL:
Communication du Horde Brute Racing Team:
Suite à une décision unanime du comité d'organisation de la course de Chessel, nous avons décidé de ne pas faire rouler les catégories Pit-Bike à Chessel en 2018.

Nous nous sommes toujours fixé une limite depuis que les Pit-Bike participent au Championnat Suisse de Pocket Bike à ne pas dépasser au niveau du nombre de pilotes Pit-Bike sur la grille de départ, qui se monte à 12 pilotes. Jusqu'à maintenant les deux catégories Pit-Open et Pit-Stock ne dépassaient pas cette limite. Hors d'après les classements des courses précédentes de cette année le nombre par catégorie est en moyenne de 17 et 15, ce qui est trop pour notre circuit. Nous devrions donc scinder les deux catégories en deux et en rajoutant encore la nouvelle catégorie Pit-IMR Cup cela nous ferait 5 catégories Pit au total et ce qui nous rajoute 3 catégories en plus dans notre horaire.

Comme vous le savez notre course se déroule sur un tracé urbain, nous fermons déjà le coeur de notre village le samedi de 12h00 à 20h00 et le dimanche de 8h00 à 18h00, si nous voulons faire rouler les Pit nous devrions fermer encore plus longtemps le village et ce n'est pas possible.

En 2015 (accident avec Pit-Bike et spectateurs) puis en 2017 (accident avec Pit-Bike), nous avons déjà eu deux gros accidents impliquant des Pit-Bike et nous ne pouvons pas courir le risque d'en faire rouler autant sur notre tracé.

En résumé, cette année, nous ferons rouler les Pocket-Bike ainsi que les mofas et donc malheureusement les Pit-bike ne rouleront pas à Chessel. Merci d'avance d'avertir les pilotes concernés et de faire suivre l'information sur le site ASPB.

Tout en étant certains de votre compréhension, nous vous adressons, nos salutations sportives.

(09.08.18)


L'origine et la fondation de l'ASPB

Qui aurait dit en cette journée de vacances d'été 1988 que nous allions découvrir un sport qui serait à l'origine du renouveau de la filière Suisse des pilotes de motos GP. En vacances avec Gérald, en train d'essayer tous les sports mécaniques disponibles dans les environs nous rencontrons deux passionnés propriétaires d'un circuit de kart. Après plusieurs essais de kart et de quads ils nous lancent : »venez ce soir après la fermeture on va se faire un baston ».il s'avère que les deux étaient des pilotes du championnat de France de moto. Le soir venu ils sortent de leur petit garage deux minuscules motos d'environ 40cm de hauteur. Gérald et moi demandons « où sont les gamins qui viennent rouler avec ça ? » en fait c'était bien pour nous. Nous les rois de la route sur nos Goldwing, nous voilà transformés en nains en train de nous faire laver par deux pilotes expérimentés sur de minuscules bolides avec des protections minimalistes. Ils enroulent les courbes le genou par terre comme des magiciens et nous pauvres diables subissons une correction d'anthologie.
De retour en Suisse, moteur chez le pote Philippe, le concessionnaire de moto, pour lui expliquer l'expérience vécue. Super, des sensations de motos de course, à petit budget et qui tient dans un coffre de voiture, investissement faible et sensations garanties. Quelle déception devant son peu d'enthousiasme. Le projet part au placard.
7 ans après, en 1995, surprise, dans la vitrine du pote Philippe, un pocket bike Polini 910 aux couleurs Marlboro, réplique exacte d'une machine de moto GP de l'époque. Mon sang n'a fait qu'un tour et je lui ai tout de suite dis que j'allais aussi en acheter un pour que l'on puisse rouler ensemble.
15 août 1995, férié sur le canton de Fribourg et départ à Bienne chez le concessionnaire Kaufmann qui commercialisait ce genre d'engin sous la marque Vitorazi. En deux mots : »Bonjour Monsieur le marchand, j'aimerai acheter un pocket bike, quelque chose qui avoine ! » et le vendeur de nous proposer une machine de 10 CV. Démo sur la route devant la concession, roue arrière à peine maîtrisée du vendeur, couleur relativement pale du pote Philippe devant la puissance de l'engin. Achat et retour à Bulle avec l'engin dans le coffre. Le jour même nous allons avec ces deux pockets sur la grande place de parc de l'usine Liebherr pour tester nos machines et nos capacités.
Le pote Marc André qui ne trainait jamais très loin pour ce genre d'aventure vient tout de suite nous rejoindre. Nous voici tous les trois en train d'essayer de domestiquer les chevaux sauvages de ces diables de machines. Chutes, gamelles bien entendu au rendez vous. Pizzas gratuites. Départ au garage du pote Philippe pour chercher des pneus pour faire un circuit. En Gruyère les bruits vont vite et les copains n'ont pas fait long pour nous rejoindre. Tout le monde teste ses capacités et bien sur veut en acheter une. Philippe se charge de l'importation des Polini directement depuis l'Italie. Ce qui fait qu'à la fin septembre 1995 nous fondions au Country Lodge lors d'un apéro, le Gruyère Pocket Bike Club avec 30 pilotes.
La saison suivante, en 1996, nous en avions un peu marre de rouler entre nous et nous avons cherché de nouveaux camarades de jeux. Internet est en plein développement et va servir de support. Démo à Bulle, invitation à des pilotes externes et bien sur nos amis Suisses Allemands au rendez vous. Devant l'ampleur du phénomène nous fondons en cette année 1996, au restauroute de la Gruyère, une Association Suisse de pocket Bike, ASPB, dont le but est de finaliser un championnat Suisse, nous nous approchons de la fédération, FMS, qui ne voit qu'un intérêt restreint à ce sport.
Mise sur pied d'un règlement en français et en allemand, pour gérer cette nouvelle discipline qui n'a pas de références et mise sur pied d'un calendrier national.
Les premières courses se déroulent sans transpondeurs électroniques avec chronométrage manuel. Je ne vous explique pas les corrections de classement qui intervenaient en direct lors de la remise des prix.
Toujours est-t-il que contre vents et marées l'ASPB était née et bien née, puisque actuellement en 2007 prés de 150 pilotes sont inscrits au championnat et que 11 manches sont programmées pour cette année.
Notre plus grande satisfaction reste d'avoir atteint en un peu moins de 10 ans notre objectif qui a toujours été de favoriser l'ascension des juniors. Notre plus grande récompense restera la percée fantastique réalisée par Thomas Lüthi, Randy Krummenacher et Vincent Braillard. Actuellement de nombreux anciens très jeunes pilotes de pocket bike du championnat Suisse essayent de suivre la même voie en passant par la coupe ADAC 125 junior et l'IDM Allemand et ne vont pas tarder de se bousculer dans l'antichambre du championnat du monde

  • Dominique Berthe / 13.06.2007 / Président ASPB en 2007